Implants mammaires : devant ou derrière le muscle ? Sur ou sous le muscle ?

Posted on

Cette couche de muscle appuie sur le haut de l’implant mammaire, une prothèse ronde prendra de ce fait plus une forme de goutte.

La chirurgie mammaire « Dual Plane » est devenue la technique de référence pour les prothèses mammaires un peu plus volumineuses. Une augmentation des seins peut également être pratiquée par l’aisselle, mais les prothèses mammaires ont plus tendance à se déplacer vers le haut. En cas de prothèses mammaires rondes vous pourrez l’enlever brièvement à partir du second jour, pour prendre une douche rapide ou pour le laver. En cas de prothèses mammaires anatomiques vous ne devez enlever le soutien-gorge qu’après 7 jours, pour garantir un positionnement optimal de la prothèse. Quand j’ai repris conscience dans la salle de réveil, après mon augmentation mammaire, mes jambes étaient comme du coton et je sentais une légère douleur. Les effets secondaires précoces de la chirurgie du sein peuvent se manifester tout de suite après l’intervention ou quelques semaines plus tard. 1 mois et quelque après mon opération je continue à pouvoir faire encore plus de choses. Depuis, j’éprouve de la douleur ainsi que des picotements, brûlure, démangeaisons, douleur aiguë dans le mamelon et un inconfort constant dans mon sein gauche. Se faire poser des implants mammaires peut transformer votre apparence et votre chirurgien plasticien vous fournira les instructions post-opératoires lors de votre consultation.

Si vous vous reconnaissez dans ces différents cas de figure, c’est que les implants mammaires sont décidément faits pour vous.

  • Evitez le tabac,
  • Hydratez votre peau tous les jours avec une crème pour le corps,
  • Evitez les grandes variations de poids
  • Protégez votre peau des UVA-B

Les premières 48 heures après l’intervention chirurgicale sont habituellement les plus douloureuses, mais en règle générale, la douleur diminue ensuite progressivement.

Si vos implants sont beaucoup plus gros que la taille naturelle de vos seins, cela peut augmenter la durée de temps pendant laquelle vous devrez porter le soutien-gorge de contention. J’ai un mamelon légèrement plus haut que l’autre mais mes seins n’étaient pas symetrique donc je pense que c’est dû à ça et ça va s’arranger au fil du temps! Après les 10 jours (suivant l’opération) vous pouvez dormir sur le côté et par la suite vous pourrez dormir sur votre ventre dès que vous vous sentirez mieux. Les causes de l’apparition des douleurs mammaires Comme mentionné ci-dessus les changements hormonaux sont la cause la plus courante de la douleur mammaire. Kystes, traumatisme du sein, chirurgie mammaire, taille volumineuse des seins, et autres sont autant de facteurs qui favorisent l’apparition de la douleur au sein. De plus, la prise de certains autres médicaments tels que les antidépresseurs provoque également la douleur aux seins. Ainsi les muscles et les tendons soutenant vos seins ne sont pas exagérément sollicités, ce qui vous évitera de souffrir des douleurs mammaires. Pour alléger votre douleur et ne plus en souffrir, voici quelques conseils simples et efficaces à suivre. – Coque fibreuse périprothétique : cette complication imprévisible, qui est une réaction du corps contre l’implant mammaire, peut survenir bilatéralement ou unilatéralement, quelques mois après l’opération.

Vous souhaitez vous faire poser des prothèses mammaires ou implants, mais vous avez peut-être prévu une ou plusieurs grossesses ces prochaines années.

  • Asymétrie
  • Douleur mammaire
  • Atrophie du tissu mammaire
  • Dépôts de calcium / calcification
  • Contraction capsulaire
  • Déformation de la cage thoracique
  • Guérison de blessure retardée
  • Extrusion
  • Galactorrhée
  • Granulome
  • Hématome
  • Section du nerf spinal

Quand une douleur dans les seins (mastodynie) est bilatérale, on peut supposer qu’il s’agit d’un souci général; le plus souvent, il est d’ordre hormonal.

Gyneweb Les douleurs après une intervention pour augmentation mammaire sont très variables selon les patientes, mais sont très souvent présentes. Par la suite, un inconfort, une fatigue, une sensation de douleur peuvent persister pendant quelques jours voire 1 à 2 semaines. La douleur liée à l’augmentation mammaire dépend du volume et de la position des implants mammaires ; temporaire, elle se traite avec des antalgiques. Elle diminue au fur et à mesure que le muscle se relâche et que les tissus s’étirent : cela prend quelques jours après l’opération. Dans tous les cas, la douleur peut être facilement atténuée et abrégée : Doit-on souffrir pour être belle ? Je suggère donc une période de récupération plus longue pour les implants placés sous le muscle avant le retour à l’activité de formation de poids préopératoire. Je vous conseille par conséquent de patienter encore un peu avant de refaire votre nouvelle garde-robe et de ne pas dévaliser les boutiques 1 mois après l’opération. Comme les prothèses mammaires sont mises derrière votre muscle pectoral, son étirement pourra être cause de douleurs au niveau du thorax. Ah, voilà une question primordiale : vous le verrez, après l’opération de chirurgie mammaire, vos seins seront gonflés, figés et un peu douloureux au toucher.

  • Le type de chirurgie pratiqué (exérèse ou non des ganglions lymphatiques par exemple) ;
  • Votre état de santé général ;
  • L’effet d’autres traitements du cancer.

Notons également que la prothèse mammaire sera moins prégnante dans sa partie supérieure au dessus du mamelon, si le chirurgien la place derrière le muscle.

La prothèse mammaire se sent moins dans sa partie supérieure, c’est dire au dessus du mamelon lorsqu’elle est placée derrière le muscle puisqu’il la recouvre. Alors d’accord pour se faire refaire les seins mais travaillons aussi le coté psychologique de ces messieurs et forçons les à regarder un peu plus haut que notre poitrine ! En effet, le volume de la poitrine aussitôt après l’intervention n’est pas définitif, car les seins sont gonflés par un œdème qui se résorbe au bout d’un mois. Bonjour madame ces douleurs sont très habituelles après un chirurgie mammaire Parlez en avec votre chirurgien et il vous rassurera Bien cordialement Dr Olivier Gerbault Chir. Encore de la marque PIP… Quelques mois plus tard, mêmes symptômes, même douleur, mais plus vive, plus aiguë. Pour vous donner quelques nouvelles, mes seins se portent bien, ils prennent jour après jour une jolie forme naturelle, les prothèses descendent et prennent place gentiment. Côté douleur presque plus rien, mes seins ne sont plus tendus, la peau est bien souple, mes seins ne sont plus aussi figés sur mon thorax. Et voilà, j’ai vu mon chirurgien cet après midi pour mon contrôle à presque 2 mois de l’opération. ♥ J’aime chargement… réactions L’intervention d’augmentation des seins permet d’augmenter le volume d’une poitrine grâce à l’implantation de prothèses mammaires.

Vous ressentirez probablement une douleur durant les premiers jours suivant votre opération.

La douleur est nettement plus forte dans le cas d’interventions au cours desquelles l’implant mammaire a été placé en position retro-musculaire. Pendant une période de deux à cinq jours après votre plastie mammaire, des médicaments contre la douleur (analgésiques) vous seront administrés. Dans les six semaines suivant l’opération vous éviterez de lever les bras plus haut que l’horizontale. Vous pourrez vous rendre dans un solarium et vous exposer au soleil 14 jours après l’opération. En cas d’assèchement de la peau de la poitrine après l’opération vous pourrez l’hydrater plusieurs fois par jour avec une crème hydratante. Aussi, il faut attendre jusqu’à six mois pour que les implants mammaires descendent à la position idéale pour donner un aspect naturel aux seins. Bien sûr, votre opération sera un sujet intéressant pour les quelques semaines qui suivent, mais il y a bien plus. De toute façon la poitrine est souvent très sensible après l’opération et de simples effleurements sont parfois désagréables. Les premières semaines la sensibilité de la poitrine est au contraire exacerbée et un simple contact avec le mamelon peut créer une douleur excessive.

Pour que l’opération d’augmentation mammaire soit un succès, il est impératif de suivre ces conseils après l’intervention.

Le massage et l’hydratation des seins diminueront également la douleur et les tensions dans la poitrine. Après l’augmentation mammaire ,  comme après toute opération , peut survenir des complications qui sont toujours source d’inquiétude pour la patiente et son entourage. A un mois après l’opération on a une très bonne idée du résultat envisageable pour les années suivantes. Il est alors possible d’enlever les prothèses et de regalber la poitrine dans la même opération avec votre propre graisse (le lipofilling). On peut aussi faire un lifting des seins sans nouvelle prothèse mais avec des cicatrices plus importantes. Niveau sensation et douleur : Mes seins ne me font plus du tout mal, ils sont juste sensibles. J’y suis arrivée par la suite mais j’étais obligée de me tenir à quelque chose pour forcer le plus possible sur les bras et moins sur les pecs. Cependant, dans la majeure partie des cas, une douleur au niveau des seins n’est pas en lien avec cette maladie. Et il a tendance à durer une longue période (souvent pendant tout le premier trimestre) alors que la douleur prémenstruelle des seins ne dure habituellement que quelques jours. Une intervention d’augmentation mammaire permet de remodeler et d’affiner les seins mais également d’augmenter la taille de la poitrine. Après l’opération la patiente peut constater aussi un problème d’asymétrie des seins. Un suivi médical avec votre chirurgien est obligatoire après une chirurgie des seins (15 jours, trois mois, et 1 an après l’opération) pour d’excellents résultats.